Ce niveau consiste à intégrer à l’analyse des critères liés à l’organisation (notions de lieux de temps, d’acteurs et donc de postes de travail).
Du point de vue des traitements on se pose les questions OUI ? OU ? QUAND?
Du point de vue de données, on commence à étudier leur organisation, compte tenu du logiciel utilisé, mais sans s’occuper des méthodes de stockage et d’accès.
Les modèles associés à ce niveau de description sont :
Pour les données : le modèle logique des données (MLD)
Pour les traitements : le modèle organisationnel des traitements (MOT)

Les systèmes de gestion de base de données sont des logiciels universels, indépendants de l’usage qui est fait des bases de données. Ils sont utilisés pour de nombreuses applications informatiques, notamment les guichets automatiques bancaires, les logiciels de réservation, les bibliothèques numériques les logiciels d’inventaire, les progiciels de gestion intégrés ou la plupart des blogs et sites web. Il existe de nombreux systèmes de gestion de base de données. En 2008, Oracle détenait près de la moitié du marché des SGBD avec MySQL et Oracle Database. Vient ensuite IBM avec près de 20 %, laissant peu de place pour les autres acteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 9 =